Mélany Rosa

Les instructeurs du club de karaté Shotokan de Sainte-Foy possèdent une grande expérience de la pratique et de l'enseignement du karaté Shotokan. Afin de maintenir à jour leurs connaissances, ils participent régulièrement à différents stages de perfectionnement. Cliquez sur l'une ou l'autre des photos pour mieux les connaître...

                                                                       
                                                                                           Instructeur-chef: Gilles Périard, 7e dan
 


Bernard Drolet

5e dan

Danny Dickinson
3e dan

Denis Pelletier
3e dan

Sébastien Bergeron

2e dan

Mélany Rosa

2e dan

Jordan Mayer
1e dan

Charles Madet
2e kyu


  ceinture grade année/pratique âge occupation lieu de résidence
Mélany Rosa Noire 2e dan 15 ans 32 ans Ergothérapeute Québec

autobiographie:


J’ai commencé le karaté vers l’âge de 8 ans. L’art martial a toujours fait partie de ma vie, car mes deux parents en faisaient avant même que je naisse. Ainsi, j’avais souvent mes parents comme instructeurs. Enfant, je n’étais pas sûre d’aimer vraiment le karaté, car c’était plus familial et je m’étais en quelque sorte fait entraîner là-dedans. Donc, j’arrêtais et je recommençais souvent. Au fil du temps, le karaté m’a permis d’apprendre à avoir confiance en mes capacités et d’exprimer mon agressivité. Étant enfant unique, je n’avais pas de sœur ni de frère pour me défouler. Ainsi, je me suis rendue ceinture brune en karaté Kenpo et je suis même devenue instructrice pour les jeunes. Puis, j’ai finalement arrêté pour de bon durant 5 ans.

Arrivée au Cégep, après avoir essayé d’autres sports, je me suis rendue compte que le karaté était vraiment mon sport et que je devais absolument recommencer. J’ai alors découvert le club de karaté Shotokan de Sainte-Foy. Je m’y suis tout de suite inscrite et j’ai eu un coup de cœur pour le style et pour l’ambiance qui y régnait. Ça fait 5 ans que je suis des cours au club de Sainte-Foy, et j’essaie d’être le plus assidue possible! Le karaté me permet non seulement de faire du sport, mais aussi d’avoir des défis, comme de me surpasser, de me défouler et de rester équilibrée, c’est-à-dire un esprit sain dans un corps sain.

Mélany Rosa
Nidan AKJQ