Chantal Éthier

Cette section présente les membres du club de karaté Shotokan de Sainte-Foy.
Cliquez sur l'un ou l'autre des noms pour consulter les fiches personnelles...


.
 
           
  Gilles Périard Bernard Drolet Chantal Éthier Omer Devilao  
  Marc Brissette Danny Dickinson Willy Tiakoh Stephen J. Davids  
  Thomas De Freyman Jean Boisvert Denis Pelletier  Gilles Richard  
  Van Diep Doan Louis Rioux Daniel Asselin Zakaria Sorgho  
  Anne Savoie Sébastien Bergeron Parfait Ajavon Mélany Rosa  
  Louise Noël Dany Aupin Guy Malenfant Pierre Fortier    
  Lynda Goulet Sylvia Geeurickx Bernard Pageau Marcel Émond  
  Josée Charette Priscila De Araujo Lima Jordan Mayer Marianne Lamarre  
  Matheus Duarte Michaël Rondeau Christian Landry Zoé Lagroix-Gauthier  
  René Huot Charles Madet Patrick Janelle Andriamanarivo Hanitrininofy  
  Nadia Aubin-Horth Patricia Dompierre Manon Couture Marc-André Rioux  
  Mélanie Pratte     
           
  Line Richard François L'Italien Antoine L'Italien Kristoffer Estanol  
  Juliette Émond Vénérée Randrianarisoa Nicholas Phaneuf Adam Phaneuf  
  Dominick Richard St-Pierre Rivonjaka Aina Ainahenintsoa Antso Jean-Claude St-Pierre  
  Rémy Mayo Martin Éloi Soucy Donovan Richard St-Pierre   
           
  Kerim Trtak Marie-Pier D. Smith    
           

  ceinture grade année/pratique âge occupation lieu de résidence
Chantal Éthier Noire 4e dan 35 ans 56 ans Professionnelle de recherche L'Ancienne-Lorette

autobiographie: J’ai débuté le karaté en 1981 au Cégep de Jonquière avec Robert Tighe. À mon arrivée dans cette ville, comme je ne connaissais personne, j’étais à la recherche d’un sport individuel. En marchant dans un corridor du Cégep, j’ai entendu un kiaï! J’ai regardé, je me suis inscrite, et j’ai ainsi commencé à développer ma passion pour cet art qui est plus qu’un sport, le karaté…

À la fin du Cégep, la poursuite de mes études m’a amené dans la région de Montréal. Durant mes études pour l’obtention de mon baccalauréat, j’ai cessé de m’entrainer au karaté mais cela me manquait beaucoup. En 1987, je me suis inscrite au dojo de Bryan Mattias pour m’y entrainer jusqu’en 2004. Je suis certaine que le karaté m’a aidée à obtenir mon doctorat en sciences car la pratique du karaté m’a permis de développer la concentration et la persévérance nécessaire à la réussite des études… En bonus, j’ai développé des amitiés précieuses et durables… Dans le dojo de Bryan, on s’entrainait ensemble, on évoluait ensemble et on s’amusait ensemble. J’ai obtenu mon grade de Shodan en 1991 et de Nidan en 1998 devant Sensei Okazaki. Je n’oublierai jamais ces belles années!

En 2004, ce ne sont plus mes études mais l’amour pour un karatéka rencontré dans un camp de karaté à Saint-Jérôme qui m’incite à déménager à Québec. Je me suis alors inscrite au dojo de Denis Houde, où j’ai continué à recevoir un entrainement de grande qualité. En décembre 2006, j’ai dû cesser l’entrainement pour une année suite à une sérieuse blessure au genou. Cette pause forcée m’a permis de confirmer ma passion pour le karaté. En mars 2009, j’ai obtenu mon grade de Sandan devant Sensei Yaguchi.

Finalement, en mai 2011, mon attachement pour l’AKJQ et ses membres m’a orientée vers le dojo de Gilles Périard, où je continue à m’entrainer avec passion… Je me souhaite donc longue vie dans mon nouveau dojo que j’aime déjà!

Chantal Éthier
Yondan AKJQ